Rechercher
  • Champs des possibles

L'acceptation


L'acceptation semble chose simple: c'est à dire "oui". Oui à la vie, oui au réel, oui au monde, sauf que dire oui, ce n'est pas si simple quand ce réel nous dérange, nous révolte, nous blesse...Nos capacités d'acceptation sont motivées dans de nombreuses circonstances, des plus anodines aux plus dramatiques. Certes il existe des choses inacceptables, mais dans les autres cas l'acceptation nous permet nous éviter les colères inutiles, le mal être. L'acceptation ce n'est pas d'approuver, de se soumettre ou de renoncer mais affronter ce qui est. L'acceptation nécessite un temps d'arrêt, un passage obligé par notre vie intérieure. De nous pencher sur ce qui bouillonne en nous à cet instant douloureux avec la réalité. Nous observons ce vers quoi nous poussent nos impulsions (envie de pleurer, de hurler, de nous effondrer ou de tout abandonner.) Est ce cela que nous souhaitons? Accepter c'est nous dire " Oui c'est bon, c'est comme ça, pour l'instant..." "Oui ça m'agace, ça me rend dingue, ça me met dans la difficulté" Cherchez en vous la phrase qui vous convient, cherchez encore tant que vous l'avait pas trouvé !Tant que vous ne sentez pas que c'est votre petite voix qui parle, tous les "accepte, ce n'est pas grave" que vous dirons les autres, n'auront jamais la même puissance que si cela vient de vous! L'acceptation est une forme supérieure de lâcher prise, qui s' accompagne de discernement. L'acceptation est libérateur. Elle nous propose de choisir, de réfléchir. Après le "oui", il y a toujours le "allons-y"...🌸

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout